​Démolition du marché Sandaga: les commerçants délogés exigent des précisions sur la reconstruction

0

Les commerçants déguerpis du marché Sandaga ne décolèrent toujours pas. Selon Djiby Diakhaté, chargé de la communication ‘’And Taxaou Sandaga’’, ils n’ont pas été impliqués. Suffisant pour eux de douter de la volonté réelle des pouvoirs publics de reconstruire ce lieu.

« Nous ne sommes pas du tout rassurés. Parce que je vous dis qu’il y a tellement de slogans dans ce pays. Avec les autorités, quand ils vous parlent, ils vous promettent le ciel et la terre, après tu ne les vois plus. Tu ne peux plus même les avoir au téléphone. Nous sommes restés pendant plus de 8 mois sans interlocuteur. On nous ballote entre le ministère de l’Urbanisme, le ministre du Commerce, et les deux mairies qui se faisaient la guerre », a déclaré Djiby Diakhaté, chargé de la communication ‘’And Taxaou Sandaga’’.



La plupart des commerçants ont été recasés au « Champ de course ». Mais ces derniers ne sont pas du tout satisfaits de ce lieu. Leur souhait, c’est de revenir à Sandaga.

Toutefois, poursuis M. Diakhaté, qui lance un appel au président de la République. « Les commerçants lancent un appel au Chef de l’Etat et lui rappellent ses promesses. Sandaga a été arrêté pour cause de vétusté, mais sur de fausses informations. La mise en œuvre, c’est cela qui nous intéresse. On ne peut pas démolir le marché et ne pas le reconstruire. Comment, quand, c’est cela notre problème. Que le bon Dieu les aide ou les guide pour la reconstruction de Sandaga et que sa restitution aux ayant droit se fasse dans les normes », dit-il.

Le marché Sandaga a été démoli dans la nuit de jeudi à vendredi. Suscitant une vague d’indignation sur les Réseaux Sociaux.

Pressafrik