11 bébés calcinés à Tivaouane : Cheikh Diop libéré, Awa Diop et Coumba Mbabor gardées à vue

0

Du nouveau dans l’enquête relative à la mort de 11 bébés dans l’incendie au Service de néonatalogie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Dabakh de Tivaouane.

Le directeur des ressources humaines, Cheikh Diop, a été libéré. Les deux autres, Awa Diop, sage-femme et Coumba Mbabor, aide infirmière, sont toujours en garde à vue.
Pour rappel, après l’infirmière nommée A.D et l’aide-infirmière, répondant au nom de C. Mboup, le Directeur des ressources humaines (DRH) de l’hôpital était  placé en garde-à-vue. Cheikh Diop avait  rejoint ses deux collègues placées en garde-à-vue ce week-end.

PUBLICITÉ