2 américains, 17 colombiens: voici les présumés tueurs du président haïtien!

0
Au moins dix-sept anciens militaires colombiens sont soupçonnés d’être impliqués dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse mercredi ont annoncé vendredi les hauts-commandements colombiens de la police et de l’armée.

« Deux (…) qui ont péri dans l’opération de la police (haïtienne) et 15 Colombiens dont nous sommes en train de vérifier l’activité (…) auraient appartenu à l’armée nationale » et se sont désengagés entre 2018 et 2020, a déclaré le général Jorge Luis Vargas, le chef de la police colombienne, lors d’une conférence de presse à Bogota, rapporte Rfi.

le site d’information 20minutes souligne que le commando qui a perpétré l’assassinat était composé de 28 assaillants. « Nous avons arrêté 15 Colombiens et les deux Américains d’origine haïtienne », a indiqué Léon Charles, directeur général de la police haïtienne, précisant que trois Colombiens avaient été tués et que huit autres étaient toujours en fuite. Jusqu’alors, la police avait déclaré avoir tué « quatre mercenaires». Au moins six Colombiens impliqués seraient d’ex-militaires, a indiqué le ministre colombien de la Défense.