« Adji Sarr risque d’être assassinée par… » ( Ousmane sonko )

0

SENKABARU – Sur la question des sorties médiatiques d’Adji Sarr, Ousmane Sonko a donné son analyse lors de son face à face avec la presse aujourd’hui. Pour lui, tout ce tapage n’est que des stratégies du président Sall pour l’anéantir.

Ousmane Sonko considère que le président a toujours la volonté de le liquider politiquement. « Après la victoire des lions à la Can, Macky a voulu surfer sur la vague et jouer sur deux tableaux. Il en a profité pour inaugurer le stade du Sénégal, inviter l’opposition et juste après remettre sur la table le dossier de Barthelemy Dias et le mien. »

Le leader du Pastef ne s’en arrête pas  là. Pour lui, ‘’la seule responsable de ce dossier c’est la justice Sénégalaise ». « Le juge demande qu’on ne parle pas sur le dossier et pourtant des personnes sont en train d’en parler dans les médias ouvertement », fustige-t-il.

Alors qu’il est toujours sous contrôle judiciaire, Ousmane Sonko déclare: ‘’ça fait deux mois que je ne suis pas allé signer au tribunal. Pour moi, ce n’est pas une obligation car je ne peux pas respecter une institution judiciaire qui ne me respecte pas’’, déclare le leader de Pastef qui brandit son passeport diplomatique.

Ousmane Sonko a aussi raconté son face à face musclé avec feu Samba Sall, le défunt juge d’instruction. Il déclare avoir dit au juge Sall ceci: « Mr Sall je suis victime d’un complot orchestré par Macky Sall, Antoine Diome, sa femme et Mamour Diallo. Je ne vous reconnais pas comme un juge parce que tu es un juge faible et maléable, car tu as classé sans suite le dossier des 94 milliards alors que même l’Ofnac à confirmé mes accusations.»

Il avertira Adji Sarr et ses proches, dans la foulée: ‘’Si sa famille ne fait pas attention, ils vont la liquider’’