Affaire des onze bébés calcinés à Tivaoune: 2 infirmières déférées

0

SENKABARU – Les blousses blanches ont déserté l’hôpital Aziz Sy de Tivaouane et envahi le Tribunal de Thiès. La raison : c’est en réponse au déferrement ce mardi 31 mai des deux infirmières en garde le jour de  l’incendie ayant conduit la mort de 11 nouveau-nés.

La sage-femme Awa Diop et l’aide-infirmière Coumba Mbodj au moment où les lignes sont écrites sont en attente de leur face à face avec le procureur de Thiès pour « délaissement d’enfant dans un lieu solitaire ».

Pressafrik