Allongement de la validité des passeports pour 10 ans: Les Sénégalais de Toscane ( Italie) lancent une pétition

0

SENKABARU – Faire passer la durée de validité des passeports de 5 à 10 ans. Le plaidoyer est lancé en Italie, à travers une pétition, par la coordination des associations sénégalaises de Toscane (Casto) qui interpelle les autorités sénégalaises.

En effet, après constat des difficultés rencontrées par les familles des émigrés pour l’obtention du passeport sénégalais, ces expatriés ont demandé à tous les mouvements associatifs, dahira et à tout citoyen vivant à l’extérieur et soucieux des difficultés liées au renouvellement des passeports, « de bien vouloir signer cette pétition qui sera soumise à nos autorités étatiques », renseigne un communiqué reçu à Seneweb. Lequel rappelle que « les motivations de cette pétition sont purement d’ordre économique et social ».

La durée du passeport, un réel problème chez les Sénégalais de la diaspora

Selon ces compatriotes, il est fait état de sacrifices consentis « au moment de l’échéance de nos documents ainsi que ceux de nos femmes, nos enfants, nos frères et sœurs vivant à l’extérieur, perte d’une journée voire 2 jours de travail, et nos enfants qui ratent leurs cours d’une à deux journées, sans parler du coût très élevé de transport (par exemple une famille de 4 personnes peut parfois dépenser jusqu’à 600 euros pour un renouvellement). Dans certains cas, une famille sénégalaise est obligée de laisser son travail 3 à 4 fois par année pour renouveler son passeport et celui de sa famille ». 

La même note indique que « la durée des passeports à savoir 5 ans, est un problème réel chez nos concitoyens surtout la diaspora ».

Ainsi, Casto et Cie demandent l’allongement de la durée du passeport pour 10 ans comme dans la plupart des autres pays à forte émigration ; la tournée de la valise diplomatique tous les ans dans toutes les régions sans consulat général.

Les députés de la diaspora invités à porter le débat à l’Assemblée

L’Assemblée nationale est ainsi saisie pour porter le plaidoyer, notamment les députés de la diaspora. « Nous comptons sur la compréhension et le soutien de tous les émigrés, sur la collaboration des députés de la diaspora, à qui nous demandons de porter le débat à l’Assemblée nationale par une proposition de loi, tout ceci dans le but de faire comprendre à nos autorités les difficultés que nous rencontrons dans un pays d’accueil », ont appelé ces associations sénégalaises.