APR: Matham Ba démissionne! « L’heure de quitter le navire a sonné »

0

Matham Ba militante de première heure de l’APR vient de déclarer sa démission sur sa page facebook.

« J’ai écrit ma démission de l’Alliance pour la république APR/ Yakaar depuis le 10/02/2021. « Note: à monsieur le ministre Mamadou Talla coordinateur des 10 maires du département de Kanel et des responsables Chers frères et sœurs pour des raisons personnelles, je démissionne du parti Alliance Pour la République Apr Yakaar. Je suis titulaire d’une carte de membre sous le numéro de 0393779 ( par Issa Ndaiye le fils de MBaye Ndiaye le 01/03/2010), de la carte de CCR des Parcelles Assainies sous le numéro de 0002135 ( par Mamadou El Hadji Ly en 2012) et d’un comité aux Hlm Grand Médine validé par (commissaire Camara). coordinatrice Adjointe de la Cojer départementale de Kanel qui a été créée en 2014. Mon discours ne sera pas longs chers frères et sœurs. Je demande pardon à tout un chacun (pouvoir comme opposition). cordialementMaatham Ba »J’avais un lourd dilemme de l’annoncer à ma chère maman car je sais elle est une fanatique de son Excellence Macky Sall. J’ai pris mon courage en deux mains et je lui ai annoncé la nouvelle. Par la grâce de Dieu elle m’a comprise et m’a bénie. J’ai adhéré dans le parti Apr par conviction et par idéologie politique d’un programme le « Yoonu Yokkute ». Dans la vie politique on apprend, on se forge, on réapprend, on se lutte , on chute, on se soulève, on se batte, on se relève, on rechute, on se relève comme une tour d’une montre.Ma dignité personne ne la touche. Je suis une digne descendante de Koly Tenguella une pure Diallalo de père et de mère. L’histoire du Fouta d’hier et aujourd’hui est connue de tous, maintenant chacun ou chacune de nous la taille par rapport à ses propres intérêts. La phrase que son Excellence Macky Sall avait prononcée quand il quittait le PDS « Je démissionne de toutes les instances du parti bahil naléne séne lépeu » résonne dans mes oreilles en écrivant ce texte. Mon cher « Thiédo Koly » je sais que vous êtes trop pris pour notre cher Sénégal mais reprenez votre parti en main ».

« On me tue mais on ne me déshonore pas »