Augmentation des prix du bouillon: Le cube passe de 25 à 50 francs Cfa

0

C’est effectif ! Les prix des bouillons ont augmenté. Les nouveaux tarifs s’appliquent déjà.

Dans les boutiques le cube de 10 grammes qui se vendait à 25 francs, coûte maintenant 50 francs Cfa. Rencontrée dans les allées du marché Castors Mme Sy, née Astou Seck confirme. «Hier, j’ai envoyé ma fille à la boutique pour qu’elle m’achète deux cubes à 50 francs. A ma grande sur- prise, elle est revenue avec un seul cube et m’a dit qu’elle a fait le tour de trois boutiques et on lui a fait savoir que le bouillon cube se vend maintenant à 50 francs au lieu de 25 francs Cfa», révèle Mme Sy.

Et de poursuivre: «J’étais vraiment choquée. Où va-t-on avec ces hausses des denrées alimentaires. Après le riz, l’huile, voilà encore les prix des bouillons qui ont augmenté. C’est vraiment difficile pour nous. Je ne sais pas encore les raisons pour lesquelles les prix des produits alimentaires ne cessent de grimper, mais j’invite l’Etat du Sénégal à revoir le coût de la vie, particulièrement dans ce contexte de crise de Covid-19».

Au marché Castors, Oumar Touré est assis derrière une table remplie d’oignons, de pommes de terre, de condiments, entre autres produits alimentaires. Ce commerçant avoue qu’il ne vend plus les bouillons au même prix qu’avant. Selon lui, les prix d’achat auprès des grossistes, ont augmenté. La tablette de 60 cubes est passée de 1 200 à 1 600 francs.

Le sachet de 500 grammes de 1 000 francs à 1 200. «Avant, dit-il, je vendais les 5 cubes de bouillon notamment, le cube ‘’Maggi’’ à 100 francs. Mais maintenant, je vends les 3 à 100 francs et l’unité à 50 francs Cfa», explique Oumar. A côté de lui, un autre commerçant tient son étal. Sous le cou- vert de l’anonymat, ce dernier confirme la hausse. «Tous les denrées alimentaires sont en hausse. Il y a vraiment de quoi s’inquiéter», lance-t-il.

Le grossiste Moustapha Diop révèle que les prix ont augmenté deux fois dans une semaine. «On achetait le carton de bouillon Jumbo à 21 500 F. Il y a de cela trois jours, les fournisseurs l’ont augmenté jusqu’à 26 mille francs.

Aujourd’hui, mon fournisseur m’a dit que le carton coûte maintenant 28 800 francs. Ce qui fait que la tablette nous revient actuellement à 1 200 francs au lieu de 1 000 francs Cfa. Pour le bouillon Maggi, le carton passe de 26 mille à 30 mille francs Cfa», explique Moustapha. Si certains clients ignorent encore les raisons de cette flambée des prix des bouillons, d’autres par contre, avancent la thèse de la cherté des taxes. «Cette hausse était prévisible », dit Moustapha. Selon lui, les taxes «à tout va», imposées aux entreprises par l’Etat du Sénégal ont poussé ces dernières à augmenter les prix de leurs produits. D’ailleurs ajoute-t-il, c’est la thèse avancée par les fournisseurs.