Autoroute à Péage: Un boeuf provoque un accident

0

SENKABARU – Poursuivi pour mise en danger, abattage clandestin et chargement défectueux, Fallou Aw a atterri en prison le 7 janvier dernier. Le camionneur qui transportait un troupeau de bœufs, avait provoqué un accident spectaculaire sur l’autoroute à péage vers les coups de 19 heures. En effet, l’un des bœufs qu’il transportait, avait sauté du camion, avant de se retrouver sur la route. C’est dans ces circonstances qu’un chauffeur de bus Tata qui roulait à tombeau ouvert, avait violemment heurté l’animal. Ce dernier, qui était entre la vie et la mort, a été finalement immolé par les riverains venus aux nouvelles, rapporte « Réwmi Quotidien ».

Visé pour mise en danger, abattage clandestin et chargement défectueux, le prévenu a été traduit hier mardi, devant le tribunal des Flagrants délits de Dakar où il a assuré que son camion peut transporter jusqu’à 25 bêtes. Concernant l’abattage clandestin, Fallou Aw a informé que les bœufs étaient en bonne santé et étaient suivis par un vétérinaire. Estimant que les faits sont constants, Me Moussa Konaté a demandé au tribunal de réserver les intérêts de la Secca (Société Eiffage de la concession de l’autoroute de l’avenir), qui s’est constituée partie civile. Sur la même lancée que la robe noire, le substitut du procureur a requis deux ans d’emprisonnement, dont trois mois ferme.

À défaut de la cessation des poursuites pour violation du règlement numéro 5 de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa), les avocats du comparant ont sollicité la clémence. « On peut présumer qu’il y a un chargement défectueux puisque le bœuf est sorti du véhicule. Mais, donnez-lui la chance de rentrer et de ne plus revenir ici », a imploré Me Souleymane Soumaré. Lors de son délibéré, le président du tribunal a ordonné l’annulation du procès-verbal d’enquête préliminaire pour violation du règlement numéro 5 de l’Uemoa. Après avoir passé trois jours derrière les barreaux, Fallou Aw recouvre enfin la liberté.

Pressafrik