[Billet du jour] « Clean deals » (Par Salla GUEYE)

0

Après le « cleaning day » ou le « shooting day » de ce samedi, venons-en aux « clean deals ». Cheikh Yérim raconte un nouvel épisode de la série  »Lui et Moi » qui déchire la scène politique avec une nouvelle histoire de « deal ». Pathétique !

Dans ce film, « Ngorsi » réapparaît avec un silence tellement bavard. Il abat ses cartes dans ce fatidique et embarrassant jeu politique. Cette fois-ci, non pas pour aboutir à un certain « protocole de Rebeuss », mais pour arriver éventuellement à un « pacte » autour du « fructueux » mais imaginaire statut de chef de l’opposition.
Cette même opposition, rappelons-nous, que son frère, « Ngor », avait pourtant promis de réduire à sa plus simple expression. 
Eh oui, il réussit donc son coup, parfaitement. En tout cas, ça tangue, mais pratiquement personne ne bronche, à part Nio Lank et alliés. 
Dans ce pays où se jouent les plus succulentes fictions, ce n’est plus la peine d’organiser des marches bleues. Il faut désormais être malin, rusé. Ne jamais répondre « ni par oui, ni par non ».
Parce que c’est l’heure des grands dialogues: le national et très médiatisé que dirige « Big Famara » et celui souterrain, discret des deals parfaits, des « clean deals ». En attendant bien sûr les futurs scénarios. Avec Gorgui ? Vive la politique. 
C’est cela aussi le « charme » du Sénégal. Ce pauvre pays que nos acteurs politiques ont vraiment à cœur.  
Cette belle et adorable nation que Sadio Mané, lui, va honorer, ce mardi, en terre égyptienne. 

seneweb