Bras de fer parents d’élèves-écoles privées: le ministre de l’Education prône le dialogue, encore le dialogue, toujours le dialogue

0

Réagissant sur ce bras de fer entre les parents d’élèves et des écoles privées, le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, soutient que les négociations se poursuivent pour trouver une issue heureuse à ce problème. « Il y a deux à trois jours, j’ai lu dans la presse que le ministère de l’Education nationale aurait demandé aux parents  de porter plainte   contre ces écoles. Comme vous le savez, le ministère de l’Education nationale, depuis que nous sommes là, est dans une dynamique de dialogue et non de confrontation.  Cette rencontre dont on parle n’a jamais eu lieu. Nous ne  sommes  pas  dans  cette  dynamique. Beaucoup d’écoles privées, beaucoup d’organisations ont eu à travailler ensemble. Quand ils ont travaillé ensemble, des accords ont été trouvés partout dans le pays. Il  reste  encore  des  situations  de  conflits. Nous allons continuer. Les écoles privées, les associations des parents d’élèves dans ces écoles privées, les établissements continueront à dialoguer. Comme ils l’ont dit  par rapport aux  accords  qu’ils ont signé  afin qu’ils puissent trouver un terrain d’entente. Toujours est-il que les directions des établissements ont reçu l’instruction de donner à l’élève les éléments qui concernent  les bulletins. C’est un bien immatériel  qui appartient à l’Education nationale. L’Education nationale qui a son rôle de dialogue et de concertation » a laissé entendre le ministre de l’Education nationale.

M Mamadou Talla s’est dit satisfait de l’avancement des concertations entre beaucoup d’écoles privées et des parents d’élèves en vue de trouver des solutions pour mettre fin à ce conflit. « Globalement, aujourd’hui, quand on a fait  le bilan au niveau national, au niveau de 16 académies, le retour que nous avons c’est que les écoles privées  sont en train de régler le problème avec les parents d’élèves. Maintenant, s’il y a des problèmes, on va continuer à négocier. C’est ça la voie, c’est notre direction » a conclu le ministre de l’Education nationale, rapporté par le journal Le Témoin.