Brésil: Les femmes invitées à repousser leur grossesse à cause de la Covid-19

0

En un peu plus d’un an, la Covid-19 a fait plus de 360.000 morts au Brésil, deuxième pays le plus endeuillé au monde juste derrière les États-Unis. Le variant P1, très contagieux, a par ailleurs déjà tué 80 femmes enceintes depuis le début de l’année. C’est la raison pour laquelle le ministère de la Santé demande aux couples de retarder leur projet de famille. 

Repousser les grossesses. C’est la demande formulée par le gouvernement brésilien aux femmes du pays ce vendredi 16 avril.  Lors d’une conférence de presse, le secrétaire du ministère de la Santé, Raphael Camara, a suggéré aux Brésiliennes d’attendre “un meilleur moment” afin de “vivre leur grossesse dans de meilleures conditions”. 

“On ne peut pas dire ça à celles qui ont 42, 43 ans, bien sûr, mais pour une jeune femme qui le peut, le mieux est d’attendre un peu”, a-t-il déclaré. 

Agressif chez les femmes enceintes
Aucune étude à ce sujet n’existe à l’heure d’aujourd’hui, mais Raphael Camara s’appuie sur le fait que “l’expérience clinique des spécialistes montre que ce variant agit de manière agressive chez les femmes enceintes.” Des complications peuvent notamment provoquer des naissances prématurées. 

Le variant P1 a déjà tué 80 femmes enceintes depuis le début de l’année, comme l’informe RFI. Le secrétaire du ministère de la Santé a également précisé que si la gravité était principalement liée à la fin de la grossesse, on observe désormais également “une évolution plus sérieuse au deuxième trimestre et même au premier trimestre”. 

Source : 7sur7