Candidat à la Mairie de Ziguinchor : Sonko brouille son avenir politique !

0

D’aucuns pensaient sans équivoque que Ousamne Sonko allait se passer de sa candidature pour briguer la mairie de Ziguinchor. Mais à l’arrivée, c’est bien le contraire qui s’est produit.

Du coup, Ousmane Sonko n’aurait pas soupesé ce choix politique qui, à bien des égards, pourrait lui porter préjudice. Arrivée 3e lors de la dernière présidentielle et présenté aujourd’hui comme le chef de l’opposition, après que le second de ce scrutin, Idrissa Seck a rejoint le camp présidentiel ; Ousmane Sonko fait figure de l’opposant le plus en vu face au Macky.

Certes, ces élections locales constituent une sorte de bréviaire pour le prochaine présidentielle. Si toutefois le leader de Pastef gagne les locales et s’empare de la mairie de Ziguinchor, il risque tout simplement de s’exposer car qui s’y frotte s’y pique.

Et un opposant de sa trempe  par extraordinaire maire est très facile à incriminer par le pouvoir en place. Ce qui pourrait compromettre sa candidature en 2024.Et l’exemple de l’ancien maire de Dakar,Khalifa Sall illustre bien cette remarque non moins importante.

C’est dire qu’Ousmane Sonko n’aurait jamais dû être candidat à la candidature pour la mairie de Ziguinchor. Le mieux était pour lui de laisser l’un de ses lieutenants établis à Ziguinchor briguer la mairie, et qu’il attende la prochaine présidentielle pour se faire valoir. Car, la politique procède parfois d’une logique qui n’a point de logique. Et s’exposer en telles circonstances ne militrait pas en sa faveur si le vent de la victoire souffle pour lui.