Casamance: 7 pécheurs disparus en mer

0

SENKABARU – 7 pêcheurs n’ont donné aucun signe de vie depuis qu’ils sont partis, renseigne Alioune Ndiaye, le père de deux de ces derniers qui signale que le capitaine de la pirogue à bord de laquelle se trouvaient ces pêcheurs s’appelle Bathie Ndiaye. Selon Alioune Ndiaye, le collectif des pêcheurs travaillant sur place a, dans élan de solidarité, réuni une somme de 700 000f pour équiper une pirogue qui est allée à leur recherche, mais jusque-là cet équipage, lui aussi, n’est pas revenu. Il ajoute que toutes les autorités compétentes au niveau de l’Etat ont été saisies et chacun, en ce qui le concerne, dit avoir informé qui de droit. Mais jusque-là ils n’ont eu aucune réaction venant de ces autorités, déplore-t-il.

Aussi, lui et ses amis demandent-ils une intervention du Président Macky Sall pour que de gros moyens soient mobilisés pour retrouver leurs proches dis- parus. ‘’Nous avons saisi les autorités de l’Etat depuis cinq jours pour leur faire part de la situation et nous leur avons demandé de l’aide afin que des re- cherches soient lancées pour retrouver nos camarades. Et toutes les autorités saisies disent avoir remonté l’information à la hiérarchie, mais jusque-là il n’y a aucune réaction concrète. Raison pour laquelle, nous lançons un appel au président Macky Sall pour solliciter son aide en urgence. Nous voulons qu’il donne des instructions pour qu’un avion soit mis à contribution dans les recherches de Bathie Ndiaye et son équipage’’, lance-t-il, indiquant que ces derniers doivent être au niveau des eaux internationales et qu’eux, malgré leur bonne volonté, n’ont pas les moyens adéquats leur permettant d’y mener des recherches.

« Nous avons fait tout ce que nous pouvions faire pour les retrouver mais rien. Tous les jours, nous entendons dire qu’il y a une pirogue de pêcheurs disparue en mer,
mais aucune recherche ne se fait par les autorités compétentes. En général ces genres de pirogues vont souvent pêcher au niveau des eaux internationales, donc c’est difficile de les retrouver si l’on ne dispose que d’’une pirogue comme moyen de re- cherche. Parfois, ils vont même jusqu’en Guinée-Bissau ou Guinée-Conakry. Donc seule la Marine nationale ou un avion peu- vent faciliter les recherches’’, confie-t-il.

Notre interlocuteur souligne que cela fait la quatrième fois qu’une pirogue de pêcheurs est portée disparue en mer au niveau de Elenkine, rapporte le Correspondant du journal Le Témoin à Ziguinchor.

Pressafrik