Ces mercenaires déguisés en opposants politiques, sont un fléau contre la démocratie (Samuel Sarr)

0
Ils ne méritent pas le titre élogieux d’opposants. Barthélémy Dias, Ousmane Sonko et consorts sont plutôt des mercenaires qui ont infiltré l’opposition, après avoir reçu la mission de déstabiliser le Sénégal avant 2024.

Ce radicalisme politique qui n’épargne même pas nos chefs religieux, est une menace réelle contre la Nation. Fondamentalement, il remet en cause notre volonté de vie commune.

Le manque d’expérience de l’opposition sénégalaise est un véritable fléau contre notre démocratie. Les adversaires du champ politique n’ont ni le même parcours encore moins la même responsabilité hier comme aujourd’hui. Cette différence dans leur profil et le savoir limité, apparaissent dans tous les actes que posent ces mercenaires violents.