Conduite en état d’ivresse : Pape Alé Niang brise le silence

Son interpellation par les éléments du commissariat central, jeudi dernier, est une pilule amère à avaler. L’auteur du livre «Scandale au cœur de la République : le dossier du Coud », Pape Alé Niang en veut à ses ennemis.  Malgré sa vidéo publiée quelques heures après sa libération, survenue le vendredi, pour asséner ses vérités sur le « régime de Macky Sall », le journaliste a fait un post sur twitter. Cette fois-ci, il a convoqué Nelson Mandela pour évoquer la haine. « La haine n’est pas innée… Les hommes apprennent à haïr, et s’ils peuvent apprendre la haine, alors on peut leur enseigner l’amour, car l’amour gagne plus naturellement le cœur humain que son contraire », a-t-il lancé.
Pour rappel, le journaliste Pape Alé Niang a été arrêté pour ”conduite en état d’ivresse” à la suite d’un accident sur la Corniche Ouest. Finalement, aucune charge n’a été retenue contre lui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*