Contrat surfacturé: Plus de 600 millions de pots-de-vin découverts à Dakar sous l’ère d’IBK

0

SENKABARU – Une enquête sur un contrat d’armement surfacturé par les autorités maliennes sous le régime de Ibrahim Boubacar Keita (IBK), vient d’atterrir à Dakar.

La Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF) a réussi à retracer des virements estimés à 669,269 millions de pots-de-vin, effectués par la société sud-africaine Paramount Group.Sélectionné pour vous :Mali : 26 djihadistes tués lors d’une opération de l’armée 

Les virements en questions ont été faits dans un compte ouvert à Diamond Bank Sénégal par un ressortissant malien répondant au nom de Arouna Thiam, manager et directeur d’Atp sarl.

D’ailleurs, les fonds en question ont été gelés, car le mis en cause fait l’objet d’une information judiciaire, pour association de malfaiteurs et blanchiment de capitaux, informe Liberation.