Couvre-feu à Thiaroye : des policiers sauvagement agressés par des jeunes

0

SENKABARU – Les éléments de la police de Thiaroye, dans la banlieue dakaroise, ont été victime d’agression dans la nuit vendredi 1er au samedi 2 mai 2020. Des jeunes de Nietty Mbar, qui ont décidé de braver le couvre-feu, ont sauvagement agressé et blessé les policiers venus mettre de l’ordre dans leur zone.

Tout est parti lorsque la patronne de service du commissariat de Thiaroye, Khadidiatou Sall, a été alertée des agissements des récalcitrants qui jouaient au Foot-ball (petits camps) sur la place publique.

Selon le journal « Les Echos », les jeunes garçons ont pris la poudre d’escampette lors qu’ils ont aperçu les véhicules de la police. Mais, les flics en civil, qui ont décidé d’en découdre avec eux, ont sauté de leur fourgonnette, se fondent dans le quartier. S’en est suivie une course-poursuite.

Les agents de police L. Diouf et son collègue A. Faye, ont tracé un des récalcitrants, O. Guingue, 22 ans enseignant franco-arabe, et veulent l’appréhender. Mais d’abord, ils décident de parler au chef de famille, un imam de la localité.

A peine entré dans la maison, le policier Diouf, reçoit un violent jet de pierre à la tête. Il titube et se retrouve avec une grave blessure crânienne. Venus à son secours, ses collègues ont fait face à la résistance des membres de la famille qui se sont opposés à l’arrestation de O.Guingue.

Finalement, ils ont réussi à mettre la main sur le récalcitrant. Les agents de police I. Diouf et A. Faye, blessés à la tête et à l’avant bras, ont été conduits au dispensaire Dominique de Pikine.

Pressafrik.com