Couvre feu au Sénégal: Plus de 1.000 cas de viols notés

0

SENKABARU – Au Sénégal, plus de 1.000 cas de violences faites aux femmes ont été enregistrés durant le couvre-feu, selon la  chargée de communication du collectif « Dafa Doy », qui s’exprimait lors d’un atelier de formation sut les instruments de protection des droits des femmes et de loi criminalisant le viol, en partenariat avec Osiwa.

Dans ses propos rapportés par le journal « L’As quotidien », Awa Tine estime que « 70 à 80% sont des actes posés par les hommes à l’égard des femmes ». D’où elle en conclut que « les violences existent toujours dans le pays ».

A en croire Awa Tine, les violences subies par les femmes constituent un « frein important à leur épanouissement, des atteintes à leur autonomie, une entrave à de nombreuses initiatives et opportunités en matière de lutte contre la féminisation de la pauvreté ».

Ces violences ont principalement lieu, selon elle, dans les familles, les lieux de travail et dans les quartiers, impactant considérablement dans leur punition. « Les violences faites aux femmes ont de nombreuses conséquences négatives sut leur santé, leur bien-être. Les conséquences peuvent s’avérer fatales », a-t-elle prévenu.