Crise financière: La Poste « suce » et entraine vers une mort certaine les retraités, sous le regard complice de l’Etat

0

SENKABARU – La Poste va vers une mort certaine. Si ce n’est déjà effectif. Mais dans sa chute, elle va entraîner des personnes qui ont durement travaillé durant toute leur vie. Il s’agit des retraités du Sénégal qui ne parviennent plus ou peu à encaisser leur pension. Sans compter dans les difficiles conditions d’accès aux locaux.

Les allocataires de l’Ipres qui perçoivent leurs pensions de retraite dans les bureaux de la Poste de tout le Sénégal sont dans tous leurs états.

La preuve, Poste finances, juridiquement n’existe plus. Elle ne voit le bout du tunnel qu’avec la « perfusion » de l’Etat et ses scandales financiers ont fini par le tuer.

Leral