Dakar: Plus de 2000 compteurs d’eau saisis !

0

SENKABARU – La Division de la métrologie du ministère du Commerce a saisi 2000 compteurs d’eau. Ils étaient destinés à la vente dans milieu rural.

Dans le monde rural, les factures d’eau sont parfois jugées très élevées. Ce qui engendre, parfois, des contestations. La Division de la métrologie s’est intéressée à la question. Elle a saisi des compteurs qui se sont avérés non conformes après tests. «Ce sont des compteurs destinés au monde rural, importés par des informels qui n’ont pas d’autorisation. C’est plus de 2000 compteurs qu’on a saisis ici à Dakar», explique M. Ibrahima Sarr, chef de la Division de la métrologie au ministère du Commerce.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’en campagne, c’est l’Office des forages ruraux (OFOR), qui gère la question de l’eau. Pour mener à bien sa mission, il signe des contrats d’affermage avec des entreprises qui fournissent l’eau aux populations. À la différence des villes, où c’est Sen ‘Eau qui pose son compteur, dans le rural, quand le client veut s’abonner, c’est lui qui  achète son compteur dans  le marché. Puis, il l’installe chez lui, à ses frais.

«En milieu rural, le compteur appartient au client, mais il ne peut savoir lequel des compteurs est fiable. Et souvent, il y a des contestations. Certains disent que les factures y sont même plus élevées qu’en ville. Cela pose la question  de la fiabilité des unités de comptage. Pour en  avoir le cœur net, on les a amenés au banc d’essai. Et tous les échantillons ont révélé une non-conformité. Donc ces compteurs n’étaient pas conformes.», indique M. Sarr. Lesdits compteurs ont été saisis. Ils seront détruits.

La Division de la métrologie du ministère du Commerce va aussi faire des prélèvements dans le stock de nouveaux compteurs de la « Sen’Eau » décriés par Sos consommateurs.

teranga Info