Des employés de Solevo en prison pour vol d’engrais

0

SENKABARU – Marié et père d’un enfant, Alpha Sambou a perpétré un vol au bout de trois ans de collaboration avec la société Solevo. Recruté comme gestionnaire de stock, le père de famille a fait main basse sur 5 tonnes d’engrais. Son délit a été dévoilé trois jours plus tard, quand un de ses collègues a constaté que la marchandise était vendue à vil prix sur le marché.

Selon « Rewmi », après recoupement, le butin a été retrouvé entre les mains du commerçant Modou Fall qui a acquis l’engrais auprès de Cheikh Soum. À son tour, ce dernier a informé l’avoir acheté auprès de Mactar Lèye, lequel a conclu un contrat de vente avec le voleur.

Arrêté et soumis à un interrogatoire, Alpha Sambou a confié avoir commis son forfait de concert avec son collègue Idrissa Diallo, qui était chargé de superviser les entrées et sorties de stock de l’entrepôt. Poursuivant, il a indiqué avoir versé 700.000 francs à Idrissa Diallo, après avoir cédé le butin à Mactar Lèye, à 2 millions francs Cfa et poussières. Alpha Sambou a ajouté avoir connu celui-ci via le chauffeur Assane Diop. Pour la livraison, il a également désigné Assane Diop. Des aveux qu’il a réitérés hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

 

 

Cependant, les cinq autres prévenus ont botté en touche les accusations. Idrissa Diallo a juré qu’il n’était pas au courant des faits, car il y avait un rush le jour où Alpha Sambou faisait sortir la marchandise. Pour sa part, Mactar Lèye a soutenu avoir acheté l’engrais à 12.000 francs Cfa le sac. « Je l’ai revendu à 15.500 francs Cfa à Cheikh Soum. Une tonne fait 40 sacs », a-t-il déclaré. Cheikh Soum a souligné que Modou Fall a acquis le sac à 17.500 francs et ce prix correspond à sa valeur sur le marché. Ce que celui-ci a confirmé.

Me Seyba Danfakha, constitué pour la défense des intérêts de l’entreprise Solevo, a réclamé 25 millions francs Cfa, en guise de dédommagement. La déléguée du procureur a requis deux ans, dont six mois ferme à l’encontre de Mactar Lèye, Alpha Sambou, Idrissa Diallo et Assane Diop. Par la même occasion, elle a sollicité la relaxe pour Modou Fall et Cheikh Soum.

Pour Me Abdou Dialy Kane, Alpha Sambou a commis l’infraction d’abus de confiance. « Il a fait preuve d’honnêteté depuis le début. Il a dit qu’il était dans des contradictions sociales qui l’ont amené à poser son acte. Il est déjà sanctionné, car il a perdu son emploi », a fait remarquer la robe noire, qui a sollicité une application bienveillante de la loi. Mes Michel Ndong et Cheikh Sy ont plaidé la relaxe pour Cheikh Soum et Idrissa Diallo.

Rendant sa décision, le juge a condamné Alpha Sambou, Idrissa Diallo, Assane Diop et Mactar Lèye, à deux ans, dont deux mois ferme pour vol commis à l’occasion du service, complicité dudit chef et recel. Pour la réparation du préjudice de la partie civile, les prévenus doivent solidairement payer 10 millions francs Cfa. Cheikh Soum et Modou Fall ont été relaxés du chef de recel.