Dette de 200 milliards au secteur de l’énergie: Abdoulaye Daouda Diallo apporte des précisions

Le ministère des Finances et du Budget a réagi à propos de la dette de 200 milliards que l’Etat du Sénégal devrait au secteur de l’énergie, selon les travailleurs du secteur. « En ce qui concerne la Sar, la dette de l’Etat au titre des pertes commerciales est de 97 milliards de francs Cfa et a été totalement réglée en 2019 », écrit la tutelle dans un communiqué. S’agissant de la dette due aux acteurs du sous-secteur des hydrocarbures, le document précise qu’il s’agit « d’obligations impayées qui seront progressivement réglées en 2020 conformément au plan d’apurement conclu dans le cadre de l’instrument de coordination des politiques économiques (ICPE) et inscrit dans la loi de finances initiale (LFI) pour l’année 2020 à travers le fonds spécial de soutien à l’énergie (FSE) ».

Facebook Comments
Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
A propos Ablaye Moussa KEBE 980 Articles
Bienvenue sur votre Portail d'informations générales SENKBARU. Retrouvez toute l'Actualité en direct sur www.senkabaru.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*