Diouf Sarr sur l’affaire boughazelli : » Le Président (…) ne protégera personne »

0

La répétition étant pédagogique, le coordonnateur  de la Convergence des cadres républicains s’en donne à cœur joie : « Le président de la République avait clairement dit qu’il ne protégera personne » a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr ce dimanche 17 novembre 2019. Le maire de Yoff réagissait sur l’affaire Boughazelli dans l’émission Grand jury de Iradio.

Le député Apériste de Guédiawaye Seydina Fall plus connu sous le sobriquet Boughazelli est cité dans une affaire de trafic de faux billets, dont le montant est estimé à 46 millions  Cfa. Il a même été auditionné.

« Il faut respecter la procédure judiciaire. Nous devons gouverner de la manière la plus sobre et la plus vertueuse. La justice doit faire son travail et quand la justice fait son travail, nous ne devons pas anticiper le procès et prendre position par rapport aux résultats de ce qui est en cours en termes d’enquête » a fait savoir Abdoulaye Diouf Sarr.

Bougazell a été auditionné le jeudi 14 novembre 2019 dans une affaire de trafic de faux billets. Après sa libération tard dans la soirée, le même jour, il devait revenir le lendemain vendredi à la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane. Mais, il n’a pas déféré à la convocation. Au dernière nouvelle, il a été localisé à Touba, où il est allé se réfugier.

Quotidien