Doumga Ouro Alpha: pose de la première pierre du Centre Régional de Contrôle des Fréquences

0
Dans le cadre de sa tournée économique, le Président de la République, Macky Sall a procédé ce lundi 14 juin, à la pose de la première pierre du Centre Régional de Contrôle des Fréquences (CRCF)

 le centre permettra l’octroi d’emplois aux jeunes, comme préconisé par le président de la République, Macky Sall

Ces centres seront interconnectés au CNCF et au SIGAF via un réseau WAN permettant ainsi les remontées de mesures et une interaction dynamique entre les centres régionaux et le centre national.

C’est dans cette perspective que l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) a retenue, dans le cadre de son plan opérationnel 2021, l’acquisition d’une station de contrôle de fréquences radioélectriques en vue de l’extension du projet SIGAF (Système d’Information évolué de Gestion et de Contrôle Automatisés des Fréquences) dont la première phase a été réalisée en 2007 pour la région de Dakar.

Objectif du centre régional :

L’ARTP est chargée d’organiser et d’effectuer le contrôle du spectre sur le territoire national. Elle vérifie l’application des règles régissant l’emploi des fréquences et s’efforce de résoudre les cas de brouillages dont sont victimes les utilisateurs légitimes. Le contrôle des émissions est étroitement lié aux tâches d’inspection et de vérification de la conformité. Il permet en effet d’identifier et de mesurer les sources de brouillage, de mesurer les rayonnements non ionisants (mesures santé), de vérifier la conformité des caractéristiques techniques opérationnelles des signaux rayonnés, d’identifier les émetteurs qui fonctionnent dans l’illégalitéet enfin de complèter activement le travail global de gestion du spectre fournissant les résultats de mesure à caractère général concernant l’utilisation des canaux et des bandes de fréquences.

Cette station de contrôle régionale nous permettra de :

– Surveillance en continu du spectre de fréquence ;

– Vérification des caractéristiques techniques et d’exploitation des réseaux radioélectriques dans le nord et le centre du pays ;

– Résolution des cas de brouillage et identification des émetteurs non autorisés ;

– Vérification des fréquences aux frontières avec nos pays limitrophes ;

– Vérification du respect des accords de coordination avec les administrations des pays limitrophes ;

– Eviter certains déplacements des agents du centre national.