Élections Locales 2022: Pourquoi donc faudrait-il réélire Abdoulaye Daouda Diallo (ADD) Maire de la Commune De Boké Dialloubé? Par Ousmane Niass

0

Senkabaru- Boké Dialloubé fait partie des 22 communes du département de Podor avec une superficie de 1.729 km2. Elle jouxte le département de Linguère (région de Louga) à l’ouest et est limitée au Nord-ouest par l’arrondissement de Cas-Cas, à l’Est par la commune de Mbolo Birane. Elle est distante de 150 km du Département de Podor, de 300 km de la région de Saint-Louis et de 600 km de la région de Dakar. Boké Dialloubé, chef de lieu de cette commune rurale se trouve à 7 km de la Rn2 et est d’un accès très facile de nos jours. Cette  collectivité située entre le diéri et le walo est devenue aujourd’hui une véritable ville en devenir grâce à son maire visionnaire ADD, par ailleurs, Ministre des Finances et du Budget et coordonnateur de Benno Bokk Yakaar et de l’Alliance pour la république (APR) dans le Département de Podor.

 

Au plan des réalisations, le maire Abdoulaye Daouda DIALLO est irréprochable, car il a véritablement changé le visage de Bocké et a sorti par les réalisations concrètes et satisfaisantes, les villages qui le composent de la faiblesse notoire de leur patrimoine infrastructurel. La commune dirigée par ADD compte à son actif:

 

– 16 parcs de vaccination ;

–  un mur de clôture du collège de Diongui et Thikité ;

– Le désenclavement de la zone du Diéri et celle du Walo par une route bitumée de Wallah à Boké Mbaybe-Salsalbé en passant par Pété et Gadiobé ;

– Construction et équipement de 19 salles de classes dont 13 dans l’île à morphil et 6 dans le Diéry ;

– Recrutement de 30 enseignants (24 dans la commune de Boké Dialloubé, 3 à Namarel, 2 à Meri et 1 à Fanaye);

– La dotation régulière de fournitures scolaires, d’équipements sportifs et de matériels d’allègement de travaux féminins;

– Mise en place de la piste latéritique de Bocké Dialloube en passant par Boke Salsalbé jusqu’à  Gaykaada ;

– Construction d’une dizaine de forages et de châteaux d’eau dont les plus récentes  dans le fin fond du diery à (Laiky, Boké Namari, Louguere, Ngouye, Yawalde Dialloubé) et ceux en cours de réalisation à (Yawaldé Yirlabé, Aéré Namary et a Balla Kourbol)

– Dépannage de plusieurs forages notamment à Belel Bogal à Boki Sarankobé, en passant par Binguel Séno, Bélel Kellé et Awgali,

– Réfection et la construction de plusieurs postes de santé ;

Octroi d’ambulances médicalisées, qui sert tous les villages environnants;

– Recrutement de 15 infirmiers chefs de poste (répartis entre la commune de Boké et les autres communes du département);

– Extension de dispensaires de Karawoydou;

– Construction de 5 WC et blocs sanitaire;

– Mise en place de 5  jardins maraîchers aménagés et équipés ;

– Aménagements agricoles tels que les SIPAS et de 2 magasins de stockage,

– 2  Parcs d’embarquement d’animaux ;

– Équipement de motopompes au profit des groupements de femmes et le Financements des femmes de la zone ce qui a aujourd’hui permis à ces dernières de fortifier leurs activités génératrices de revenus ;

– Des motos pompes remises aux organisations paysannes pour permettre aux agriculteurs d’avoir de très bonnes récoltes ;

– L’électrification et l’éclairage public de plusieurs villages de la commune ce qui était le souci majeur des populations avant 2012;

– La construction d’un nouvel hôtel de Ville de dernière génération très bien équipé ;

– un stade municipal ;

– un centre de formation professionnel en-cours ;

– Aides sociales annuelles pour les imams des mosquées et aux chefs coutumiers de la commune ;

– Appui en denrées alimentaires aux couches vulnérables ;

– Mise à la disposition, de voitures pour les pèlerins du DAAKA Médina Gounass,

– Distribution de bœufs aux villages qui composent la commune pendant les fêtes religieuses (Tabaski, Korité et Tamkharite…);

– distribution d’une centaine de moulin à mil pour l’allègement des travaux des femmes ;

– Le recrutement de plusieurs personnes dans le Fonds d’Entretien Routier Autonome (FERA);

– la mise en place de 2 plates-formes multifonctionnelles pour les femmes 1 dans l’île à morphil et l’autre au diery;

– l’appui en équipements de la radio communautaire (un puissant émetteur et des accessoires de tailles)

 

Il ressort des éléments sus évoqués que peut-on attendre de mieux d’un Maire aussi bienveillant si ce n’est que de lui renouveler notre confiance et notre respect. Ainsi, force est de reconnaître qu’aujourd’hui Abdoulaye Daouda DIALLO réalisera un score à la (Soviétique) soit la quasi-totalité de l’électorat de la Commune de Bocké.

 

Il est, et reste le seul favori de ces élections locales pour plusieurs raisons: son expérience, sa cote de popularité et ses solides relations sociales de proximité et son ancrage territorial. Si l’homme était un arbre, on le comparaitrait a un « vieux baobab de plus de mille ans qui donne de l’ombre et des fruits qu’on ne doit jamais couper pour planter un citronnier dont on n’est pas sûr qu’il sèmera ». C’est pourquoi alors Abdoulaye Daouda DIALLO mérite d’être réélu Maire de la Grande Commune de Boké Dialloubé avec un score avoisinant 99%.

« Goolé bourri haala »