Evacuation des eaux pluviales: Après Thiès, des tuyaux sectionnés à Tivaouane

0

Le sabotage du système d’évacuation des eaux pluviales de l’Onas persiste. Après Jarga Mbaye, à Rufisque aux abords de la sortie 10 de l’autoroute à péage, l’introduction des sacs de sable dans le réseau à Thiès, d’autres actes de sabotage ont été signalés à Tivaouane, le 11 aout 2022. Le flexible servant à l’évacuation des eaux des sites inondés vers le déversoir a été sectionné.

« Des actes de sabotage ont été constatés le jeudi 11 août 2022 sur des flexibles destinés à l’écrêtement des eaux d’un bassin de rétention aménagé à Tivaouane pour prévenir des inondations », lit-on, dans une note partagée par les services de l’Etat engagés dans la gestion des inondations.

Outre le sectionnement des flexibles, un tuyau anaconda a été endommagé, le 11 août aux alentours de 19 heures 45 à Keur Massar. Ces actes inciviques sont en contrepoint des efforts déployés par l’Etat pour accélérer l’évacuation des eaux pluviales et par ricochet pour soulager des populations.

Faudrait-il, le rappeler, l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (Onas) mène depuis des années des activités de mobilisation sociale pour inviter les populations à jouer leur partition dans la préservation des ouvrages.

Leral