Femmes dans les institutions : Leur représentativité est toujours minime

0

Malgré la loi portant parité absolue homme-femme votée en 2010 par l’Assemblée nationale, sous le magistère de Me Abdoulaye Wade, et la tenue des élections locales en 2014 qui ont permis à plusieurs femmes d’être inscrites sur les listes, la représentation de ces dernières dans les institutions fait toujours défaut.
C’est en tout cas ce qui ressort d’un atelier de formation des élues sur “Les enjeux de l’intégration du genre dans la gouvernance territoriale” qui s’est tenu, hier, sous les auspices du ministère des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire.

senegal7