Hausse du prix de l’électricité, Passage à l’Eco: les cadres de Rewmi se prononcent

0

Les cadres du parti Rewmi ont organisé ce vendredi un symposium pour passer en revue l’actualité en particulier la hausse du prix de l’électricité et le passage à l’ Eco. 

« Le 31 décembre 2016, Macky Sall s’est adressé à la nation sénégalaise pour dire que durant l’année 2017, il allait procéder à une réduction de 10% du prix de l’électricité et que cette tendance baissière allait se poursuivre dans les années à venir. Et le 31 décembre 2019, trois ans après, il se présente devant les Sénégalais pour parler de hausse de 6% du prix de l’électricité et dire que la tranche sociale n’est pas concernée mais les autres tranches », a soutenu Déthié Fall, vice-président de Rewmi. 

« On peut naturellement noter l’échec du Président Macky Sall. Justifier cette mesure par le fait qu’il veut d’ici 2025 l’accès universel de l’eau et l’accès universel de l’électricité ne doivent plus être projets après 60 ans des indépendances », affirme le député. 

Pour ce qui est du débat sur l’Eco, M. Fall explique que le passage du franc Cfa à la nouvelle monnaie est un aspect fondamental sur l’économie du Sénégal mais également sur l’économie des autres pays de la Cedeao et de l’Uemoa. 
Sur des questions aussi sensibles, aussi complexes, il y a lieu avant de prendre une position, d’écouter tous les experts en la matière. Parce que ce n’est pas une question de souveraineté à régler. Le fait de dire que la France doit quitter toutes les instances de décisions, c’est une chose. Le fait de dire que les réserves de changes qui se trouvent au niveau du trésor public doivent être transférées au niveau de la Bceao est également une autre chose. Mais que gagnent nos économies en faisant ce transfert du franc Cfa vers l’Eco ? », s’interroge-t-il. Et de répondre que c’est ce qui est la question fondamentale. 

Seneweb