Incendie à l’hôpital de Tivaouane : «Deux bébés ont été extraits vivants des flammes»

0

L’aide-infirmière Coumba Mbodji et la sage-femme Awa Diop ont fait face aux enquêteurs de la division des investigations criminelles (DIC), pour les besoins de l’affaire des 11 bébés morts calcinés à l’hôpital de Tivaouane

Ces deux agents qui assuraient la surveillance de l’unité de néonatologie de l’hôpital ont nié avoir abandonné leur poste au moment du drame.

La première nommée a juré que lorsqu’elle a entendu le bruit de l’explosion suivi de l’incendie, elle s’est levée pour essayer d’éteindre le feu. «D’ailleurs, je voulais utiliser l’extincteur, mais il ne fonctionnait pas, a-t-elle affirmé. Nous avons réussi à extraire trois nourrissons dont deux étaient en vie. C’est au moment où nous nous préparions pour les évacuer à Thiès qu’ils sont décédés.»