Inceste à Yeumbeul Sud: Le charlatan violait ses filles

0

Maintenant, il ne se passe plus un jour sans que l’on fasse état de viols. Et pire les cas d’incestes commencent à faire floraison, comme celui débusqué dans la banlieue, à Yeumbeul Nord.

En effet, selon les Echos, un charlatan violait régulièrement ses filles. Aïdara, de son nom, a commencé à violer la fille cadette à l’âge de 8 ans et tripotait celle âgée de 9 ans qui lui tenait tête malgré tout.

A en croire le journal, il a intégré une secte au Nigéria qui lui demandait de violer ses filles en guise de sacrifice pour acquérir le pouvoir, sinon elles mourraient.