Kébémer: Pour avoir caressé les parties intimes d’une touriste, un chaauffeur écope 2 ans de prison ferme

0

SENKABARU – Pour avoir eu la main trop baladeuse sur une touriste qui dormait profondément, le chauffeur a été arrêté par la gendarmerie de Kébémer, puis déféré au parquet de Louga. Jugé, il a été déclaré coupable du délit d’attentat à la pudeur.

En effet, le jeune homme, âgé d’une trentaine d’années, est au centre d’une singulière histoire d’attentat à la pudeur. Une Française d’origine sénégalaise a porté de graves accusations contre lui. Celle-ci, qui passait ses vacances au pays de la Teranga, voulait en profiter pour visiter le célèbre désert de Lompoul/Mer, dans le département de Kébémer.

C’est ainsi qu’elle a loué les services d’une structure spécialisée dans le tourisme, laquelle organisait un camp de vacance sur cette bande de terre très spacieuse. Alors, en compagnie d’une bande d’amis, constitués de Françaises d’origine africaine, la demoiselle D. D. a déposé ses baluchons vendredi dernier dans ce village touristique très fréquenté.

A peine est-elle arrivée à destination que le chauffeur qui les conduisait est venu vers elle pour lui poser la question à savoir si elle est mariée. N’ayant aucune mauvaise idée derrière la tête, son interlocutrice a répondu par la négative. Seulement, c’était sans compter avec les intentions du jeune homme, lequel était tombé sous son charme depuis qu’il a remarqué sa présence dans le véhicule.

Le même jour, après que les touristes qui ont passé des heures à danser au rythme du «Djiembé», se sont retirés sous les tentes de fortune, Ndongo Dieng, qui avait préalablement repéré l’endroit où dormait la jeune fille qui l’avait foudroyé, a décidé d’aller passer du bon temps avec elle. Sans y mettre les formes, il a attendu la tombée de la nuit pour mettre à exécution le plan qu’il avait bien planifié. Après s’être tiré de son lit, il a pris la direction de la tente qu’il avait ciblée. Une fois sur les lieux, il a soulevé un bout de la tente avant de s’y glisser sans faire de bruit.

Cette première étape franchie, le chauffeur qui s’est couché à côté de sa conquête qui dormait profondément, s’est mis à lui caresser les pieds dans un premier temps.

Puis, il a commencé à faire balader sa main jusque dans les parties intimes de celle-ci. Sentant la présence d’un individu à ses côtés, la jeune fille a eu la surprise de sa vie, lorsqu’elle a allumé la lumière de son portable. L’hôte indésirable a pris la fuite.

Le lendemain, les responsables de l’agence touristique ont avisé les éléments de la gendarmerie qui ont ouvert une enquête pour tirer les choses au clair. Ils ont réussi à l’arrêter. Jugé, il a été déclaré coupable du délit d’attentat à la pudeur et condamné à 2 ans de prison ferme.

avec L’Observateur