La Norvège dit avoir recensé « 23 décès associés à la vaccination contre le covid »

0

L’Agence norvégienne du médicament, qui a effectué une étude sur les vaccins, dit avoir recensé des décès, sur des personnes âgées de plus de 85 ans.

L’agence norvégienne du médicament dit avoir précisément recensé «23 décès associés à la vaccination contre le covid-19 dont 13 ont été évalués», selon ses propres termes. Et elle renseigne que «les effets indésirables courants peuvent avoir contribué à une évolution sévère chez les personnes âgées fragiles», a lu iGfm sur le site même de l’Agence.

«Les rapports suggèrent que les effets indésirables courants des vaccins à ARNm, tels que la fièvre et les nausées, peuvent avoir contribué à une issue fatale chez certains patients fragiles », a déclaré Sigurd Hortemo, médecin en chef de l’Agence norvégienne des médicaments, dans la publication.

L’étude concernait le vaccin Comirnaty de BioNTec/Pfizer, sur des patients âgés de plus de 85 ans. «Nous ne pouvons pas exclure que les effets indésirables du vaccin survenant dans les premiers jours suivant la vaccination (tels que fièvre et nausées) puissent contribuer à une évolution plus grave et une issue fatale chez les patients atteints d’une maladie sous-jacente sévère», indique l’agence.

Par ailleurs, l’Institut norvégien de santé publique a mis à jour le guide de vaccination covid-19 avec des conseils plus détaillés sur la vaccination des personnes âgées fragiles.