La Russie et l’Ukraine s’accusent de bombardements sur la centrale de Zaporijjia

0

La Russie et l’Ukraine se sont accusées mutuellement, dimanche, d’avoir bombardé la centrale nucléaire de Zaporijjia, située dans le sud ukrainien et occupée militairement par l’armée russe. Voici le fil du 20 novembre.

PUBLICITÉ

Le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a dénoncé, dimanche, des tirs « délibérés et ciblés » contre la centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d’Europe, appelant à « arrêter cette folie ».

« Des explosions ont eu lieu sur le site de cette centrale nucléaire majeure, ce qui est complètement inacceptable », a déclaré Rafael Grossi, dans un entretien à la chaîne française BFMTV. « Qui que ce soit, cela doit s’arrêter immédiatement », a exhorté le chef de l’AIEA, en insistant : « Les gens qui font ça savent où ils frappent. C’est absolument délibéré, ciblé. »

  • 23 h 07 : intenses bombardements russes sur la ligne de front, dit Zelensky

Les forces russes bombardent intensément les positions ukrainiennes dans l’est du pays, a annoncé, dimanche, le président ukrainien dans une déclaration télévisée. La Russie a quitté la région de Kherson au début du mois pour renforcer ses positions dans les régions de Donetsk et Louhansk.

« Les combats les plus féroces, comme toujours, se déroulent dans la région de Donetsk. Et s’il y a eu moins d’attaques aujourd’hui à cause de la dégradation de la météo, l’intensité des bombardements russes demeure élevée », a dénoncé le président Zelensky. « Dans la région de Louhansk, nous avançons lentement tout en combattant. Pour l’heure, il y a eu près de 400 tirs d’artillerie dans l’Est depuis le début de la journée », a-t-il ajouté.