L’accès à l’électricité en Afrique: le Sénégal occupe la 10éme place du classement

0

Selon le dernier rapport « The Energy Progress Report » de la Banque mondiale publié début juin, plus de 570 millions de personnes en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’électricité. Et au rythme actuel, 670 millions seront encore sans électricité d’ici à 2030. Malgré ces chiffres alarmants, le Sénégal tire son épingle du jeu. En effet, le pays enregistre un taux d’électrification de 70,4% et occupe la 10éme place du classement.

L’édition 2022 du «Tracking SDG 7: The Energy Progress Report» [Rapport de suivi consacré aux avancées de l’Objectif de développement durable (ODD n° 7)] de la Banque mondiale met un accent sur le rythme de réalisation de l’ODD 7 consistant à garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable d’ici à 2030. Ce document indique que  » l’Afrique, où 568 millions d’habitants n’ont pas accès à l’électricité, est le continent le moins électrifié. » Mais dans ce lot, le Sénégal s’en sort avec un taux de 70,4%. « Grâce aux réformes initiées par le pays, la quasi-totalité des villes du pays sont électrifiées. Le Sénégal est classé à la 10ème place grâce à une importante diversification des sources d’énergie. L’électricité provient notamment du solaire, de l’éolien, de la biomasse et du gaz naturel. »

Le rapport souligne à cet effet que  » l’Afrique du Nord est la région la mieux électrifiée du continent africain, avec trois pays affichant un taux d’électrification de 100% : l’Egypte, le Maroc et la Tunisie. Ce trio de tête est suivi de très près par l’Algérie, un autre pays d’Afrique du Nord qui affiche un taux d’accès à l’électricité de 99,8%, dont 99,6% dans les zones rurales. »

Les pays du Nord sont suivis par deux pays d’Afrique subsaharienne qui affichent des taux d’accès à l’électricité très élevés. Il s’agit, selon le document  » du Gabon et du Ghana, affichant respectivement des taux d’accès à l’électricité de 91,6% et de 85,9%. »

À la 7e position, vient le pays qui émet le plus de gaz à effet de serre (GES) sur le continent : « l’Afrique du Sud, avec un taux d’accès à l’électricité de 84,4%. Ensuite, viennent le Botswana et le Kenya, respectivement à la 8e et 9e position. Ils affichent des taux d’accès à l’électricité de 72% et 71,4% respectivement. »