L’assouplissement des restrictions : « Parfois, je sens que l’Etat subit des pressions » Moussa Sy

0

Moussa Sy, maire des Parcelles Assainies fait partie de ceux-là que l’assouplissement de certaines mesures n’enchante pas. « Pour prier ou pour manger, il faut d’abord être en bonne santé. Donc la santé est très importante. Maintenant que chacun prenne ses responsabilités », a-t-il lancé sur la Rfm.

A en croire M. Sy, le président de la République a mis tous les Sénégalais face à leurs responsabilités. Et, « nous n’avons pas plus de musulmans que la Mecque, l’Iran, l’Algérie. On a trop de prétentions dans ce pays. C’est trop compliqué ce pays. Que chacun prenne à présent ses responsabilités ».

« Parfois, poursuit l’édile des Parcellle Assainies, je sens que l’Etat subit des pressions. Des pressions de gens qui ne représentent rien. Car si les gens avaient suivi le « ndigueul » de Serigne Mountakha, par exemple, aujourd’hui l’épidémie serait derrière nous ».

leral