Le Collectif pour le Maintien de l’Université de Souleymane Niang dans la région de Matam dit “NON” à une université multisite

0

Le choix de faire de l’université une université multisite continue de faire couler beaucoup d’ancres et de salives dans la 11e région du Sénégal. Après la sortie de plusieurs personnalités, faisant état de leur désaccord de cette décision prise lors du Comité de Développement Régional (CRD) du 29 octobre 2021 à Matam, les différents acteurs ont matérialisé ce désaccord par la mise en place d’un collectif dénommé “collectif pour le maintien de l’Université Souleymane Niang dans la région de Matam”. Ce collectif nouvellement crée a tenu une conférence de presse ce mardi 14 décembre 2021 à Ourossogui pour dire NON à une Université multi sites.

Voici l’intégralité de la déclaration

Mesdames et Messieurs les journalistes, correspondants des différents organes,  merci de votre présence à cette conférence de presse.

Nous, populations de la région de Matam, regroupées dans un cadre dénommé ” Collectif pour le Maintien de l’Université Souleymane Niang dans la région de Matam ” tenons d’abord à remercier son Excellence, le Président de la République  Monsieur Maky SALL.

En effet, lors de sa dernière tournée économique dans la région de Matam,  en réponse aux doléances vivement exprimes autour de trois actes majeurs ; à savoir la route du « Dandé » Mayo ; un hôpital de niveau 2 et une université ;  il avait pris la ferme résolution de les satisfaire toutes. Il a ensuite conforte l’ide de l’université en la baptisant université Souleymane Niang.  . Ces  décisions ont été très bien accueillies et saluées dans toute la région de Matam parce que porteuses d’espoir et de satisfactions .Une  Université à  Matam éviterait à nos enfants de faire plus de 600 km pour accéder à l’enseignement supérieur.

Cependant, lors du CRD  tenu le 29 octobre 2021 à Matam sous la présidence du ministre de l’enseignement Supérieur, de la recherche et de l’innovation, il nous a été donné de constater : l’idée d’implanter l’université sur quatre sites. Ce qui ne cadre ni  à la promesse de monsieur le Président de la république Macky SALL ni  à la proposition de la commission des experts dirigée par monsieur le  recteur Amadou Aly Mbaye, encore moins aux attentes  des populations de la région de Matam.

La création de L’ USNM rentre dans le cadre de l’élargissement de la carte universitaire de notre pays et de l’équité territoriale. La région de Saint Louis ayant son université, celle de Matam complétera la partie nord du pays.

Ainsi  nous, populations de la région de Matam, disons NON à une Université multi sites

Autrement dit nous souhaitons que l’Université soit implantée  dans  un seul site, dans la région de Matam pour répondre aux besoins des futurs pensionnaires tant sur le plan pédagogique que social et surtout abréger la souffrance des parents. L’université de Matam sera ouverte à tous les bacheliers du Sénégal voir même des pays voisins mais elle doit être implantée dans la région.

Nous en appelons à l’arbitrage du Chef de l’État, qui dans sa générosité surtout son sens élevé de l’écoute, a bien voulu satisfaire cette demande des populations de Matam. Le collectif demande au ministre de l’enseignement Supérieur de consulter les populations bénéficiaires de ce projet, pour trouver un lieu carrefour dans la région de Matam qui abritera toutes les infrastructures du futur temple du savoir au grand bénéfice des populations.