Le G7 exhorte pays et entreprises disposant de stocks alimentaires à atténuer la pénurie

0

SENKABARU – Les sept puissances du G7, réunies en sommet en Bavière, ont exhorté mardi les pays et entreprises disposant d’« importants stocks de nourriture » à contribuer à atténuer la pénurie alimentaire et s’engagent à verser 4,5 milliards de dollars supplémentaires pour lutter contre l’insécurité alimentaire.

« Comme recours à court terme, nous demandons aux partenaires qui ont d’importants stocks de nourriture, ainsi qu’au secteur privé, de rendre la nourriture disponible sans fausser les marchés, notamment en soutenant la stratégie d’achat du Programme alimentaire mondial », demande dans une déclaration le G7, réuni jusqu’à mardi dans le sud de l’Allemagne.

Les dirigeants du G7 s’engagent en outre à verser 4,5 milliards de dollars supplémentaires pour lutter contre l’insécurité alimentaire, portant l’effort cette année à environ 14 milliards de dollars, selon cette déclaration.

Le G7 a aussi réitéré son « appel pressant à la Russie pour qu’elle mette fin, sans condition, au blocus des ports ukrainiens de la mer Noire, à la destruction d’infrastructures portuaires et de transport essentielles, silos et terminaux à grains, à l’appropriation illégale par la Russie de produits et d’équipements agricoles en Ukraine et à toutes les autres activités qui entravent la production et l’exportation de production et les exportations ukrainiennes de denrées alimentaires ».

« Ces actions ne peuvent être considérées que comme une attaque à motivation géopolitique contre la sécurité alimentaire mondiale », dénonce le G7.

L’invasion russe de l’Ukraine, avec notamment le blocus imposé aux ports de la mer Noire, fait grimper en flèche les prix des denrées alimentaires et a contribué à la flambée mondiale de l’inflation.

La Russie nie pour sa part avoir bloqué le passage des cargos et accuse les sanctions occidentales de contribuer à la crise alimentaire.