Le président Sall reçoit un don de vaccins à l’initiative Covax

0

SENKABARU – Après la réception le 17 février dernier, d’un lot de 200 mille doses commandé à la firme chinoise, Sinopharm, le Sénégal franchit un nouveau pas dans la lutte contre la Covid-19. L’initiative Covax, chapeautée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), devient une réalité dans ce pays. Un don de 324 mille doses de vaccins d’AstraZeneca a été reçu, par le chef de l’État, Macky Sall, ce mercredi, 3 mars, à l’esplanade du palais de la République.

« Ce don de 324 mille doses sur huit millions promis par l’initiative Covax, je rappelle que c’est un don à titre gracieux, effort de la communauté internationale en guise de solidarité avec les Nations défavorisées. Je voudrais donc saluer ce premier geste qui vient à son heure et qui vient s’ajouter au premier lot de 200 mille doses que le Sénégal avait acquis sur fonds propres il y a quelques jours. J’ai voulu que la campagne de vaccination démarre d’abord par nos propres moyens parce qu’une de nos valeurs exalte l’effort sur soi, avant d’appeler à l’aide. C’est vrai que les pays ont besoin d’être accompagnés dans cette crise nationale mondiale », a déclaré Macky Sall.

Un premier lot de 324 mille en attendant les 8 millions restants

Poursuivant, il a insisté sur la poursuite des « efforts » pour « l’acquisition de vaccins sur budget national pour la campagne de vaccination de masse. Parce que notre objectif final, c’est que tous les Sénégalais qui sont nécessiteux, ou qui le désirent, de même que les hôtes vivant parmi nous, ainsi que le corps diplomatique, le personnel des Nations Unies, et les familles, soient vaccinés.

Saisi par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, Macky Sall a répondu favorablement à la requête, soulignant avoir déjà donné des instructions au ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, « pour que les dispositions soient prises en vue de satisfaire cette requête ».

Près d’un million de doses supplémentaires sont attendus au cours du second trimestre de 2021, par le Sénégal. Rappeler que l’objectif du Covax est de couvrir au moins 20% des cibles prioritaires, équivalent à 8 millions de doses de vaccins.

Emedia