Le trafic du bois fait perdre 200 milliards de FCFA par an au Gabon

0

Les réseaux de trafic des Eaux et Forêts font perdre près de 200 milliards de FCFA par an à l’Etat gabonais dans le trafic du bois. L’industrialisation de la filière a désormais du plomb dans l’aile avec des prévisions économiques incertaines en termes de création d’emplois et des retombées sociales au sein des communautés villageoises.