Les forces de l’ordre perçoivent les « primes Adji Sarr »

0

Mobilisés pour maintenir l’ordre et maîtriser les violentes manifestations éclatées en mars dernier suite à l’arrestation de Sonko, accusé par la masseuse Adji Sarr, les forces de sécurité et de défense ont perçu leurs primes.

La «prime Adji Sarr», comme ils se plaisent à la surnommer, est de 30.000 FCfa, nous apprend Le Témoin. Ainsi donc, chaque policier, gendarme ou militaire ayant participé au maintien de l’ordre durant les trois jours qu’ont duré les manifestations, a reçu sa prime. Enchantés, ils prient pour la masseuse-vedette: «Yala na fi yagg té wër !».