Lettre adressée aux Responsables Apr : Abou BARRY appelle à un Bloc monolithique autour de Macky

0

Depuis un certain temps, on assiste à une guéguerre entre responsables au sein de l’Alliance Pour la République.
Sept mois après la réélection de monsieur Macky SALL à la tête de la plus haute magistrature du pays, certains soi-disant leaders et militants de l’APR ne cessent de
jeter leurs dévolus sur d’autres pour se faire du buzz, ces adeptes de la médiocrité et qui ne peuvent émerger que dans le désordre ou en faisant le malin.
Hier c’était Moustaha Cissé LO et Yaya SOW (celui-là n’a pas mis de gants pour s’attaquer à Aliou Dembourou SOW, Honorable Député, Président du Conseil Départemental de Ranérou, lorsque ce dernier réagissait face aux attaques sur Farba NGOM) et aujourd’hui c’est Monsieur Cheickhouna DIOP de Touba, un leader en perte de vitesse qui n’a jamais gagnait un bureau de vote qui s’attaque à l’honorable député Farba ngom, premier magistrat de la commune des Agnams.


Précisons que Farba NGOM et Aliou SOW sont juste victimes de leur proximité avec le couple présidentiel et leur engagement assidu au côté de ce dernier.
En guise de rappel, Farba et Aliou font partis des premiers hommes à croire à la vision de Macky et n’ont jamais ménagé aucun effort pour la cause de ce dernier ce qui leur a valu des résultats lors de chaque élection. Est-il interdit d’être dévoué à une cause ?
Donc taisez-vous !!!
Au lieu de vous chamailler, je vous exhorte à former un bloc monolithique autour du Chef de l’Etat afin de l’accompagner dans la réalisations de ses projets qui lui permettront de sortir par la grande porte et d’inscrire son nom en lettre d’or sur le livre de l’histoire politique du Sénégal et de l’Afrique.
Ainsi, je saisis cette occasion pour remercier le Khalife général des mourides, Sérigne Moutakha Mbacké du rôle historique qu’il a joué pour les retrouvailles entre les Présidents Abdoulaye Wade et Macky Sall. J’adresse mes félicitations au dernier nommé pour sa grandeur d’esprit en accordant une grâce à Monsieur Khalifa SALL. De tels actes apaisent le climat politique et garantissent la stabilité sociale du pays.


Chers Républicains,


N’est-il pas plus sage et judicieux de rappeler au Président que les militants, les vaillants soldats de première heure sont toujours là en train d’attendre pour servir leur pays à ses côtés pendant que les nouveaux venus sont placés dans les plus hautes stations de l’Etat ?
Et que le tragique phénomène de Barça ou Barzak est en train de refaire surface.
La jeunesse, parent pauvre du régime est complètement dans le désarroi total. La pauvreté et le chômage gagnent du terrain. Selon une source officielle, le Sénégal enregistre plus de 300 milles nouveaux demandeurs d’emploi chaque année.

A la lumière de ce diagnostic, ne serait-il pas plus opportun d’orienter vos combats contre ces fléaux.
Certes, des efforts importants sont en train d’être réalisés dans plusieurs secteurs à travers le PUDC, PUMA, PROMOVILLES etc. Nous apprécions à sa juste valeur les récents déplacements des émissaires du Chef de l’Etat à Matam et à Kanel pour s’enquérir de la situation des sinistrés des inondations. Nous espérons que des solutions structurelles seront trouvées en ce sens.

Abou BARRY,
Responsable des Jeunes de l’APR – NABADJI