Limogeage de Sory Kaba: Alioune Badara Cissé sermonne Macky Sall

0
Le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé a déploré ce dimanche sur la Rfm, le limogeage de Sory Kaba de la Direction des Sénégalais de l’extérieur, après sa sortie sur l’éventuel troisième mandat de Macky Sall. Selon lui, le chef de l’État aurait pu régler le problème d’une autre manière. 

« Une seule adresse aurait suffit sans qu’il soit besoin de prendre d’autres sanctions à l’encontre de qui que ce soit. En comité directeur, je lui (Macky Sall) ai dit fermement et solennellement ceux qui sont en mesure de piller le Sénégal et de croire en notre programme qu’ils sachent que ces diversions multiples et variées n’ont pas lieu à y être. Oui ils restent ou ils s’en vont. Ce n’est pas des compagnons comme ça dont je veux. Le Sénégal n’en veut pas non plus. C’est simple et c’est fini », dit-il. 

Me Cissé de révéler: « Ceux qui continuent iront chercher ailleurs. Pas que la démocratie aurait été étouffée au parti (…). Ce n’est pas du béni oui oui au sein de l’Alliance pour la République (Apr). D’ailleurs lors d’une rencontre samedi (7 janvier 2020) avec le chef de l’État, certains ne se sont pas empêchés de parler de troisième mandat »,  

Pour lui, il faut aujourd’hui tirer l’expérience de ce qui s’est passé et qu’on revienne à la case de départ.  » Je pense que les Sénégalais nous ont fait confiance. On a pas besoin de perturber le président de la République, on a besoin d’attirer son attention sur ce qui ne va pas, en faisant des notes notamment ». 

Revenant sur le limogeage de Sory Kaba, Alioune Badara Cissé de soutenir qu’il ne l’aurait jamais fait, s’il était à la place du chef de l’État. « Je n’aurais pas limogé ceux-là qui sont jeunes et pleins de talents. Sory Kaba est d’une intelligence. Je lui aurait dit Kaba écoute, arrête de me parler de ça je ne veux pas savoir. Je sais l’échéance pour laquelle je suis élu. Je  sais ce que je dois faire. Je vous ai appelé à mes côtés pour que vous m’aidiez à construire ce pays. Je ne veux pas tu fasses parti d’un mouvement de diversion », a expliqué le médiateur de la République. 

Toutefois, le médiateur de la République affirme qu’il demanderait au chef de l’État de rétablir Sory Kaba s’il en avait la possibilité. Il dit avoir trop d’amour pour ceux qui servent dans le département des Affaires étrangères, talentueux et pétris de qualités. 

Invité le dimanche 13 octobre sur la Rfm lors de l’émission Grand Jury, M. Kaba avait soutenu que Macky Sall est à son second et dernier mandat. Le lendemain le lundi 14 octobre, un décret présidentiel a été envoyé à la presse faisant état de son limogeage.

Dakar Matin