Locales 2022 à Thiès : Idrissa Seck joue les pompiers

0

Ses sorties étaient rares ces derniers temps.Mais au regard de la gravité de la situation avec les nombreuses frustrations qui minent son parti avec les investitures,Idrissa Seck s’est déplacé au Cybercampus de la cité du rail pour éventuellement prendre les dispositions nécessaires afin de calmer les ardeurs de ses militants en colère.Sans oublier leurs alliés de Benno Bokk Yaakaar (BBY) qui reprochent à Idrissa Seck d’avoir fait la part belle à son parti.
En effet, le maire de Thiès-Est, Pape Diop est de son coté menacé par la vague déferlante du mouvement “Siggi Jotna” de Abdoulaye Dièye d’une part alors que d’autre part des jeunes du parti de l’Ouest contestent la reconduction de leur maire Alioune Sow. Qui malgré son bilan plus ou moins élogieux devrait céder la place à Ndèye Ndiaye, enseignante à la retraite dévouée à la cause de son mentor “Ndamal Kajoor”, selon certains rewmistes qui ont failli en découdre avec leurs camarades de parti à la mairie de Thiès-Ouest ce vendredi.
Espérons toutefois qu’au sortir de ces rencontres tout revienne à la normale. Néanmoins, dans le camp du Benno Bokk Yakaar (BBY) seuls les grands élus du Président Macky Sall qui bénéficient toujours de ses largesses ont décidé de battre campagne aux côtés du Rewmi. Juste pour dire qu’a Thiès, le vote sanction contre le BBY et le Rewmi n’est pas à exclure surtout si les bons choix ne sont pas faits tant du côté de la mouvance Présidentielle que du parti Rewmi.
Les prochaines heures nous édifierons.