L’Usine pharmaceutique Médis va rouvrir ses portes en fin septembre

0

SENKABARU – Le site de Médis, filiale d’un groupe tunisien, situé à Thiaroye en banlieue de Dakar, est à l’arrêt depuis la mi-janvier. Pas de bruit de machines ni de véhicules. Tout est à l’arrêt dans les bâtiments bleu et blanc de Médis. Mais des salariés continuent de venir sur le site. Si on se fie  au ministre conseiller, El Haddji Hamidou Kassé l’usine pharmaceutique Médis va rouvrir ses portes en fin septembre. « Bme la réalisation de l’objectif de production de 50% des médicaments au Sénégal », a t-il tweeter sans donner plus de précisions. 

Ces genres de promesses sont fréquentes, car en pleine pandémie de coronavirus, le président Macky Sall avait demandé, lors du dernier Conseil des ministres du mois de juin dernier, la relance rapide des activités de l’usine, pour un meilleur approvisionnement du pays en produits pharmaceutiques.  Jusqu’en 2002, l’usine fabriquait notamment de la chloroquine, aujourd’hui utilisée dans le traitement des malades du Covid-19 au Sénégal.

Exclusif