Marche d’hier: Trois membres de « Nio Lank » blessés

0

La marche du collectif ’’Noo Lank’’ a démarré par des heurts au sein du campus de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) avant de s’ébranler vers le rond-point, en face de la Poste de Médina, son point de chute. 3 membres du front ont été blessés suite à des jets de pierres, a appris Emedia.sn. Les manifestants soupçonnent des étudiants du camp du pouvoir.

Les blessés ont été évacués à l’hôpital

Plus que jamais déterminé, le mouvement citoyen, regroupant plusieurs organisations dont ’’Y’en a marre’, réclame la baisse du coût de l’électricité, et la libération de l’activiste Guy Marius Sagna, arrêté depuis plus de deux. Comme lors de ses précédentes manifestations, Malal Talla alias Fou malade et Cie ont relevé le pari de la mobilisation.

« Notre patience a des limites », a martelé Aliou Sané, le coordonnateur du front dans sa déclaration avant la dispersion de la manifestation, à 18 heures, sous la surveillance des forces de l’ordre.

Emedia