Matam : Une grosse ponte du pouvoir soupçonné d’avoir poussé le coordonnateur de Yewwi Askan Wi à la démission

0

Le coordonnateur de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) de Matam a finalement démissonné de la coalition, pour rallier celle de la majorité présidentielle Benno Bokk Yaakaar (Bby).

Djibril Ngom a, en effet, préféré jeter l’éponge, parce qu’il ‘’ne se retrouve plus dans l’idéologie prônée par le leader du Pastef’’, rapporte lesoleil.sn.

Mais la coordination départementale de la coalition d’Ousmane Sonko et Cie l’accuse d’avoir ”déposé à la préfecture et dans toutes les sous-préfectures du département de Matam de fausses lettres d’accréditation de mandataires. Plus grave, il a gardé les (lettres) originales et a fui son domicile pour se cacher’’.

Pastef-Matam d’ajouter : ‘’Les autorités exigent sa présence pour le retrait des lettres déjà déposées, qui sont d’ailleurs falsifiées, (car) contenant des noms de personnes non-désignées par la base. Nous sommes indignés par cette trahison dont est victime Yaw/’’.

Seulement une grosse ponte de la république et très proche du chef de l’Etat basé à Matam serait soupçonné d’avoir monté ce coup contre la coalition Yewwi Askan Wi.Il serait un milliardaire très connu au sein de l’establishment apèriste.