Mauritanie – Eaux de pluies, blocages des routes, mécontentement à Rosso: La pluie dérange

0

SENKABARU – Chaque année, entre début juillet et octobre, la saison des pluies inonde la ville de Rosso.

Les habitants dénoncent l’inaction des dirigeants, en particulier dans les quartiers (Satara, Demel Dik, N’Diourbel, Guéneme Dekeuby, …) qui n’ont pas profité du plan de lutte contre les inondations et d’évacuation des eaux de pluies. Face aux inondations à Rosso, la population est à bout. Des citernes de l’Office national de l’Assainissement (ONAS) dans l’eau semblent être incapables de gérer la situation correctement.

Des commerçants, des usagers des routes et des habitants excédés : Rosso est dans une situation catastrophique, alors que le pire de la saison des pluies reste à venir.

« Les camions de l’ONAS sont incapables et ils n’interviennent qu’aux abords des marchés et sur les principaux axes routiers ! », s’emporte un riverain qui invitent les autorités à venir constater le décor dans lequel vivent les populations de Rosso.

La cour de sa concession dans un quartier de Satara à Rosso, est transformée depuis trois jours en marigot. A l’intérieur, il a surélevé son tapis et son mobilier , mais il ne cesse de patauger dans l’eau jusqu’aux genoux.

« C’est le même scénario tous les ans » dit-il . « Rien n’a été fait », martèle sa voisine. « On est très fatigué » fustige Oumar. « Il y a même des gens qui ont quitté leurs domiciles à cause des eaux de pluie et des moustiques vers les quartiers situés la route Rosso-Nouakchott », commente un habitant de l’Escale.

Les différents quartiers de la ville sont régulièrement en proie à des inondations, des eaux stagnantes et la prolifération des moustiques entre début juillet et octobre.

Les routes,les ruelles, les marchés, les quartiers d’affaires, les maisons et les quartiers ont été sous les eaux, après de fortes pluies tombées au cours des dernières 72 heures, provoquant des inondations, alors que la fin de la saison des pluies, ou hivernage, est encore loin.

Face à cette situation catastrophique, les populations rencontrées exhortent les autorités de Nouakchott à prendre des mesures urgentes destinées à soulager les populations de la ville dont des maisons ont été inondées à la suite de fortes pluies tombées ces derniers jours.

Avec notre correspondant à Rosso