Message aux candidats à la mairie de Nguidjilone (Par Yero Guissé)

0

SENKABVARU – Le 23 janvier 2022, les sénégalais sont appelés à élire leurs maires dans les différentes communes; cependant la population de Nguidjilone n-est pas à reste. Elle va  choisir une nouvelle équipe qui conduira les destinées de la commune pendant les cinq (5) prochaines années. C’est donc un moment important dans la vie de cette jeune collectivité locale.

Comme en 2014, ces élections locales seront très attendues et disputées à Nguidjilone. A un mois du scrutin, je me permets de prendre ma plume et de m’adresser directement aux trois (3) à la mairie de Nguidjilone à savoir Messieurs Sada Ndiaye, Baba Diallo et Samba Leldo Seck. Je voudrais préciser d’emblée que mon message s’inscrit toujours dans la logique de donner mon point de vue sur l’actualité dans notre commune notamment sur la gestion des affaires publiques.

Messieurs les candidats, recevez d’abord toutes mes félicitations après vos investitures à la tête de vos listes respectives. Cela prouve davantage votre engagement et votre ambition de servir la commune de Nguidjilone. En 2014, dans une contribution écrite, je m’interrogeais sur les grands défis de notre commune non sans préciser mon espoir de voir toutes les forces vives se retrouver autour de l’essentiel pour porter haut le flambeau de Nguidjilone. Il ne m’appartient pas de juger, mais je peux me permettre de poser la question de savoir si un semblant de réalisation de ce souhait s’est fait sentir. Ce qui est sûr, c’est que nous avons tous et toutes trop de querelles que l’on peut qualifier de politicienne, mais aussi ce qu’il est convenu d’appeler des guerres de positionnement. Est-ce une bonne chose pour une jeune commune qui cherche à se développer comme ses autres sœurs ?

Messieurs les candidats, aujourd’hui plus qu’hier je voudrais vous interpeller sur les défis majeurs mais également vous inviter à bien penser aux responsabilités qui sont les vôtres, étant tous chefs de file dans vos coalitions respectives. Ce qui est sûr, c’est que nous sommes déjà en précampagne, les débats au niveau local et sur les réseaux sociaux, sont très tendus. Le premier défi serait donc de désamorcer cette «bombe sociale » en appelant vos militants et sympathisants au calme et à la sérénité. Cela est bien possible car vous appartenez tous à une même famille politique malgré vos divergences d’opinions.

Messieurs les candidats, le 2eme défi est celui du développement et de l’émergence de la commune de Nguidjilone. Ce qui passe nécessairement, par l’abandon total d’achat de conscience et de politique politicienne au profit d’une vision et d’un projet de société qui prendront en compte tous les besoins des différents segments de la société. Aujourd’hui, Nguidjilone dispose d’un potentiel énorme de ressources notamment les terres et l’eau pouvant favoriser des projets agricoles. Notre commune a besoin d’un système de canalisation et d’évacuation des eaux pluviales surtout pendant l’hivernage. La gestion du foncier, l’éducation, la santé, l’assainissement, l’éclairage public, l’aide et subvention aux couches vulnérables dont les étudiants, les politiques de jeunesse sont autant de sujets qui doivent être posés lors de ces élections. Il faut donc un changement de paradigmes en imposant un débat accès sur un discours programmatique mais aussi rassembleur. Connaissant les enjeux de ces élections au plan local et je suis persuadé que vous présenterez aux populations, de réels projets de développement pour la commune

Messieurs les candidats, le 3e et dernier défi est celui de l’union. Ce qui nous unie est plus fort que la politique. Après la compétition électorale, le plus important est de se retrouver autour de l’essentiel et de travailler ensemble, main dans la main pour le développement de la commune. Je termine en vous souhaitant bonne chance et que le meilleur gagne !

Yero Guissé, Habitant de la commune de Nguidjilone