Nervis Ourossogui : Une plainte annoncée contre le maire Moussa Bocar Thiam

0

Le mouvement Adou Ourossogui annonce une plainte contre leur maire Moussa Bocar Thiam. Il est accusé de violence et de séquestration cela fait suite aux violences exercées par des nervis sur de jeunes manifestants lors du passage du chef de l’Etat dans la commune la semaine dernière.

Ils peine à digérer la pilule. Les jeunes de Ourossogui dénoncent avec la dernière énergie le déploiement des nervis lors du passage du Chef de l’Etat. Très en colère, les dirigeants du mouvement Adou Ourossogui ont tenu un point de presse pour annoncer une plainte pour agression, séquestration et vol.

“Suite à l’irresponsabilité du maire Moussa Bocar Thiam, qui n’a cessé de terroriser les populations de Ourossogui, pour tout simplement barrer la routes à ces adversaires politiques. Il n’a trouvé mieux qu’en d’engager des nervis pour sillonner la ville et agresser des adversaires et ses partisans. Il s’agit de Abou Gueye,  Amadou D. Conté, Samba Alassane Thiam, Sidiki Fall et plus de 10 jeunes du mouvement Ourossogui Weltaaki, qui ont subi des coups et blessures volontaires, séquestration et vol”, déclare un des leurs,  Amadou Dia.

“Le mouvement Adou Ourossogui condamne fermement cette attitude indigne d’un maire qui n’a ni la science, ni la vertu de gouverner la cité car n’ayant compris nullement les valeurs qui fondent notre commun vouloir de vivre ensemble. Une plainte sera déposée et si rien n’est fait nous prendrons nos responsabilités”, a-t-il rajouté.

“Nous demandons à tous les acteurs politiques de la localité de conjuguer nos forces pour bouter Moussa Bocar Thiam dehors. Pour y arriver, le mouvement exhorte les jeunes à s’inscrire massivement sur les listes électorales”, a-t-il conclu sur Rfm.

Senego